CBD : effets sur le cœur et les maladies cardiovasculaires

CBD: effetti sul cuore e malattie cardiovascolari
Puffzer > CBD > CBD : effets sur le cœur et les maladies cardiovasculaires

Commençons notre voyage pour découvrir le lien entre le CBD et le cœur , mais prenons d’abord du recul pour comprendre l’ampleur du problème auquel nous sommes confrontés.

Nous parlons des maladies cardiovasculaires, véritable fléau mondial qui fait 18 millions de victimes chaque année. Et les prévisions ne sont pas encourageantes : d’ici 2030, on estime que le nombre de décès s’élèvera à 24 millions par an. Un chiffre qui donne à réfléchir, surtout si l’on considère qu’à peine vingt ans plus tôt, en 2010, le coût mondial des maladies cardiovasculaires s’élevait à environ 863 milliards de dollars.

La prévention est la clé pour inverser cette tendance. L’Italie par exemple a lancé un appel aux gouvernements des pays du G20 pour qu’ils réduisent la mortalité prématurée due aux maladies non transmissibles de 25 % d’ici 2030. Parmi celles-ci, les maladies cardiovasculaires sont celles qui causent le plus grand nombre de décès.

Ces maladies non seulement font des victimes, mais représentent également un lourd fardeau économique. Ils touchent 471 millions de personnes dans le monde et en France, ils provoquent environ 230 000 décès par an , soit environ 35 % du total des décès , avec des coûts de santé pour ces pathologies d’environ 16 milliards d’euros.

Parmi les maladies cardiovasculaires, l’insuffisance cardiaque est particulièrement préoccupante. C’est la principale cause d’hospitalisation chez les personnes de plus de 65 ans et touche environ 1 million de Francais de plus de 40 ans.

Face à cette situation, le City Health Institute appelle à une action urgente pour mettre en œuvre des plans et des politiques nationales susceptibles de changer l’évolution des maladies cardiovasculaires. Une invitation qui nous concerne tous, car la santé de notre cœur est un bien précieux que nous devons protéger. Et dans cet article où le CBD sera le protagoniste, nous tenterons de comprendre si et comment cette substance peut contribuer à cette mission importante.

Définition du CBD

Après avoir exploré l’ampleur du problème des maladies cardiovasculaires, il est temps de présenter le protagoniste de notre article : le CBD. Mais qu’est-ce que le CBD ? Le cannabidiol, connu sous le nom de CBD, est un ingrédient actif présent dans la plante Cannabis Sativa L. Cette plante, riche en plus de 80 produits chimiques appelés cannabinoïdes, est également connue sous le nom de marijuana ou chanvre.

Parmi les différents composants du cannabis, deux se démarquent par leur importance : le tétrahydrocannabinol (THC) et le CBD. Le THC est la substance responsable des effets psychoactifs du cannabis, mais on pense également qu’il présente certains avantages pour la santé. Le CBD, en revanche, n’a aucun effet psychoactif : il ne « fait pas planer », pour faire simple.

Les scientifiques pensent que les cannabinoïdes, dont le CBD, jouent un rôle essentiel dans la protection de la plante de cannabis. Ces substances aident la plante à se défendre contre les insectes, les bactéries, les champignons et le stress environnemental. Mais pas seulement : le CBD semble également avoir un effet bénéfique sur notre organisme.

Selon de nombreuses recherches scientifiques, le CBD semble empêcher la dégradation d’une substance chimique présente dans le cerveau qui aide à contrôler la douleur, l’humeur et les fonctions mentales. Cela peut expliquer pourquoi de nombreuses personnes déclarent ressentir un sentiment de bien-être après avoir pris des produits à base de CBD.

Mais comment le CBD agit-il exactement sur notre corps ? Et quels sont ses effets sur le cœur et le système cardiovasculaire ? Telles sont les questions auxquelles nous tenterons de répondre tout au long de cet article. Mais d’abord, il est important de comprendre que le CBD n’est qu’un des nombreux composants du cannabis, et que son efficacité peut varier en fonction de nombreux facteurs, notamment le dosage du CBD , la voie d’administration et les caractéristiques individuelles de ceux qui en consomment. .

découvrez aussi :  Musée du Cannabis : faisons un tour du monde

Malgré de nombreuses recherches en cours, les effets du CBD sur la santé humaine restent encore largement inexplorés. Par conséquent, il est toujours important de consulter un médecin de confiance avant de commencer à utiliser des produits à base de CBD, surtout si vous souffrez de maladies chroniques ou si vous prenez d’autres médicaments.

Le système endocannabinoïde et le CBD

Maintenant que nous avons clarifié de quoi il s’agit, il est temps de comprendre comment le CBD interagit avec le corps humain . Pour ce faire, nous devons parler du système endocannabinoïde . Ce système, présent en chacun de nous, est fondamental pour maintenir l’équilibre de notre corps, un concept connu sous le nom d’homéostasie .

Le système endocannabinoïde est constitué de récepteurs présents dans tout le corps, qui interagissent avec les cannabinoïdes produits naturellement par notre corps. Mais que se passe-t-il lorsque nous introduisons un cannabinoïde externe, tel que le CBD, dans le corps ?

Le cannabidiol (CBD), dont on rappelle qu’il n’a pas d’effets psychotropes, agit indirectement sur les récepteurs du système endocannabinoïde. Ce n’est pas un « remède » pour une maladie spécifique, mais plutôt une substance qui aide à réguler notre système endocannabinoïde. Autrement dit, le CBD peut moduler des mécanismes déjà existants dans notre organisme .

Lorsqu’il y a un déséquilibre ou un déséquilibre dans le système endocannabinoïde, le CBD peut intervenir pour rétablir l’équilibre originel . Par exemple, il peut agir sur le système immunitaire ou sur un processus inflammatoire.

Le CBD peut donc aider à réguler une altération du système endocannabinoïde humain provoquée par des pathologies ou un traumatisme . Ce n’est pas un médicament, mais un ingrédient actif qui peut aider notre organisme à maintenir l’homéostasie.

Il faut certainement souligner que le CBD est également considéré comme sûr du point de vue des effets secondaires. Cependant, comme pour toute substance, il est toujours conseillé de consulter un médecin avant de commencer à en prendre.

Principales maladies cardiovasculaires

Lorsque l’on parle de maladies cardiovasculaires, nous faisons référence à un ensemble de pathologies qui touchent le cœur et les vaisseaux sanguins. La plus courante d’entre elles est la maladie coronarienne, qui peut entraîner de graves problèmes tels que l’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde si elle n’est pas traitée à temps.

Voici les maladies cardiovasculaires les plus connues :

  • Angine de poitrine
  • Infarctus du myocarde.
  • Insuffisance cardiocirculatoire.
  • Accident vasculaire cérébral.
  • Insuffisance rénale.
  • Une maladie vasculaire périphérique.
  • Anévrisme de l’aorte.
  • Cardiopathie ischémique.
  • Cardiopathie hypertensive.
  • Cardiopathie valvulaire.
  • Cardiomyopathie.
  • Endocardite.
  • Myocardite.
  • Péricardite.
  • Artériosclérose.
  • Thrombose veineuse profonde (TVP).
  • Embolie pulmonaire.

En France, les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès, avec environ 230 000 décès par an. À l’échelle mondiale, la situation n’est pas meilleure non plus, avec environ 7 millions de décès par an dus aux maladies coronariennes.

Mais quels sont les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires ? 

L’athérosclérose, ou formation de plaques de cholestérol dans les artères, en est la principale cause. Ces plaques peuvent bloquer les artères et limiter l’apport d’oxygène et de nutriments au cœur, au cerveau, aux reins et à d’autres organes et tissus du corps.

Cependant, il existe également d’autres facteurs de risque, dont certains sont liés à un mode de vie malsain. Parmi ceux-ci, les plus importants sont :

  • Hypertension artérielle (pression artérielle élevée).
  • Dyslipidémie (taux élevés de graisse dans le sang).
  • Obésité ou surpoids.
  • Diabète sucré (taux élevé de sucre dans le sang).
  • Fumeur

Voici un tableau présentant les facteurs de risque cardiovasculaire les plus importants :

Facteur de risque Méthode de détermination Fréquence des déterminations (sujets sains) Valeurs anormales
Hypertension Mesure de la pression artérielle 1 fois par an Pression artérielle systolique (maximale) ≥140 mmHg et/ou pression artérielle diastolique (minimum) ≥90 mmHg
Dyslipidémie Mesure du cholestérol et des triglycérides dans le sang Tous les 1-2 ans Cholestérol total ›190 mg/dL ou cholestérol LDL ›115 mg/dL ou cholestérol HDL ‹40 mg/dL chez l’homme ou ‹50 mg/dL chez la femme ou triglycérides ≥150 mg/dL
Obésité centrale Mesure de la taille et du poids corporel 1 fois par mois Indice de masse corporelle (IMC) ≥30Kg/m²
Obésité viscérale Circonférence abdominale (tour de taille) 1 fois par mois ≥94 chez les hommes ou ≥80 chez les femmes
Embonpoint Mesure de la taille et du poids corporel 1 fois par mois IMC ≥25 e ‹30 Kg/m²
Diabète Mesure de la glycémie (glycémie) Tous les 1-2 ans Glycémie à jeun ≥126 mg/dL ou hémoglobine glycosalée ≥6,5 %
Intolérance au glucose Mesure de la glycémie (glycémie) Tous les 1-2 ans Glycémie à jeun ≥100 et ‹126 mg/dL ou hémoglobine glycosalée ≥5,7 % et ‹6,5 %
Fumée Auto-référence Tous les jours Fumez n’importe quelle quantité de tabac
Mode de vie sédentaire Auto-référence Tous les jours Moins de 150 minutes d’activité physique modérée par semaine
Mauvaise habitudes alimentaires Auto-référence Tous les jours Alimentation riche en graisses saturées, sel et sucres, pauvre en fruits et légumes
Alcool Auto-référence Tous les jours Plus de 14 unités d’alcool par semaine pour les femmes, plus de 21 pour les hommes

Chacun de ces facteurs peut multiplier par deux à quatre le risque de maladie cardiovasculaire. Et si deux facteurs ou plus sont combinés, le risque peut augmenter de 10 à 20 fois.

découvrez aussi :  Huile de CBD pour animaux : est-ce bon pour vous ?

La prévention des maladies cardiovasculaires passe par des règles simples que chacun peut suivre pour éliminer ou réduire les facteurs de risque. Changer son mode de vie est essentiel, tout comme la prise de médicaments spécifiques uniquement sur indication de votre médecin.

Pour changer votre mode de vie, voici quelques conseils :

  • Mangez 4 à 5 portions de fruits et légumes par jour.
  • Réduisez les graisses dans votre alimentation, en particulier les graisses saturées.
  • Réduisez le sel, qui peut augmenter la tension artérielle.
  • Ne pas fumer.
  • Limitez l’alcool.
  • Faites de l’activité physique pendant au moins 30 à 40 minutes par jour (de préférence à l’extérieur).
  • Évitez les situations stressantes.
  • Mesurez régulièrement les niveaux de facteurs de risque et de paramètres physiologiques.
  • Ne prenez des médicaments que sous stricte surveillance médicale.

N’oubliez pas que la prévention est la clé pour garder votre cœur en bonne santé !

CBD et système cardiovasculaire

Le système cardiovasculaire, composé du cœur, des poumons et des vaisseaux sanguins, a pour tâche fondamentale de transporter les nutriments, les hormones et l’oxygène vers les cellules par le flux sanguin. Toute perturbation de ce système peut entraîner de graves conséquences, c’est pourquoi la recherche sur le CBD et son impact potentiel sur le système cardiovasculaire est si importante.

Effets du CBD sur la circulation sanguine et les vaisseaux sanguins

Le CBD pourrait avoir un impact significatif sur la circulation sanguine et les vaisseaux sanguins. Le système endocannabinoïde (ECS), qui comprend les récepteurs cannabinoïdes tels que CB1 et CB2, joue un rôle de soutien dans la santé cardiaque. L’activation des récepteurs CB2 pourrait influencer les cas d’athérosclérose et d’ischémie. De plus, l’anandamide endocannabinoïde (AEA) peut jouer un rôle dans la relaxation des artères et dans d’autres aspects des maladies cardiovasculaires.

CBD et tension artérielle

Le CBD pourrait également avoir un impact sur la tension artérielle. Certaines études suggèrent que le CBD pourrait aider à réduire l’hypertension artérielle, facteur de risque de maladies telles que les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. Cependant, il est important de noter que les recherches sont toujours en cours et que d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

CBD et fréquence cardiaque

De plus, le CBD peut affecter votre fréquence cardiaque. Certaines études suggèrent que le CBD peut aider à réduire la fréquence cardiaque, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de maladies telles que l’arythmie. Cependant, comme pour la tension artérielle, les recherches sont toujours en cours et d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Études détaillées sur les effets du CBD sur le cœur

Etude 1 : « Le système cardiovasculaire est-il une cible thérapeutique du cannabidiol ? – Cette étude, publiée dans PubMed Central (PMC), explore les effets bénéfiques du cannabidiol (CBD) sur divers troubles, notamment le diabète, la maladie de Huntington, le cancer et la colite. Des preuves suggèrent que le CBD pourrait également être bénéfique pour le système cardiovasculaire. Le CBD a des effets directs sur les artères isolées, provoquant une vasorelaxation à la fois aiguë et dépendante du temps. De plus, le CBD protège contre les dommages vasculaires causés par un environnement riche en glucose, une inflammation ou l’induction du diabète de type 2 dans des modèles animaux et réduit l’hyperperméabilité vasculaire associée à de tels environnements. Un thème commun à ces études est l’effet anti-inflammatoire et antioxydant du CBD. Au niveau du cœur, le traitement in vivo au CBD protège contre les lésions d’ischémie-reperfusion et la cardiomyopathie associée au diabète. Source

découvrez aussi :  Le CBD peut-il vraiment guérir le diabète ?

Étude 2 : « Le cannabidiol atténue l’hypertension aiguë et chronique induite par le stress et la réponse cardiaque au stress grâce au 5-HT1A » – Cette étude, publiée dans PubMed, a examiné les effets du CBD sur l’hypertension induite par le stress et la réponse cardiaque au stress. Les résultats indiquent que le CBD réduit la tension artérielle et la fréquence cardiaque en réponse à un stress aigu, avec des effets similaires observés en réponse à un stress chronique. De plus, le CBD atténue l’hypertension induite par le stress via le récepteur 5-HT1A. Source

Étude 3 : « Effets du cannabidiol sur la tension artérielle » – Cette étude, publiée dans JCI Insight, a examiné les effets du CBD sur la tension artérielle. Les résultats indiquent qu’une dose unique de CBD réduit la tension artérielle au repos et la réponse de la pression artérielle au stress dû au froid, au stress lié à l’exercice et au stress mental. Source

Ces études suggèrent que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, notamment en réduisant la tension artérielle et la réponse cardiaque au stress. Il est important de noter que les recherches sont toujours en cours et que d’autres études sont nécessaires pour confirmer et mieux comprendre ces effets.

La surprenante étude qui met en avant les effets du CBD sur la tension artérielle 

Une étude particulièrement intéressante a été menée par Jadoon et al . Ils voulaient comprendre si le CBD pouvait avoir un effet sur la tension artérielle. Pour ce faire, ils ont recruté 9 volontaires masculins en bonne santé et les ont divisés en deux groupes. Un groupe a reçu un placebo, tandis que l’autre a reçu du CBD, plus précisément 600 mg .

L’étude a été menée en double aveugle, ce qui signifie que ni les participants ni les chercheurs ne savaient qui prenait du CBD et qui prenait un placebo. Ceci est important pour éviter tout biais dans les résultats.

Pour suivre l’effet du CBD sur le système cardiovasculaire des participants, les chercheurs ont utilisé des outils spécifiques : un finomètre et un laser Doppler. Ces instruments ont permis de mesurer avec précision la pression artérielle et le débit sanguin.

Les résultats de l’étude étaient surprenants. Ils ont découvert que l’administration aiguë de CBD réduisait la tension artérielle au repos . Il s’agit d’un résultat très prometteur, car il suggère que le CBD pourrait jouer un rôle dans le contrôle de la tension artérielle.

Mais comme toujours en science, il faut être prudent. Bien que ces résultats soient prometteurs, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats et mieux comprendre comment le CBD interagit sur la tension artérielle. Cette étude représente une étape importante dans cette direction, mais il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine.

Effets secondaires du CBD : ce que vous devez savoir

Lorsque vous utilisez des produits CBD, tels que l’huile de CBD et l’huile de chanvre , il est essentiel d’être conscient de ces effets potentiels.

Le CBD est généralement bien toléré et considéré comme sûr, mais peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes.

Voici une liste des effets secondaires les plus courants :

  • Fatigue : Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de fatigue ou de somnolence après avoir consommé du CBD. Cela peut être dû à l’effet relaxant du CBD.
  • Diarrhée : Dans certains cas, la consommation de CBD peut provoquer des problèmes digestifs comme la diarrhée. Cet effet secondaire est plus fréquent avec des doses élevées de CBD.
  • Modifications de l’appétit : La consommation de CBD peut entraîner des modifications de l’appétit. Certaines personnes peuvent constater une augmentation de leur appétit, tandis que d’autres remarqueront une diminution.
  • Modifications de poids : En raison d’éventuelles modifications de l’appétit, la consommation de CBD peut entraîner des modifications de poids.
  • Interaction avec d’autres médicaments : Le CBD peut affecter la façon dont votre corps métabolise certains médicaments. Si vous prenez d’autres médicaments, il est important d’en parler à votre médecin avant de commencer les produits à base de CBD.
  • Augmentation des taux d’enzymes hépatiques : Certaines études suggèrent que la consommation de CBD peut être associée à une augmentation des taux d’enzymes hépatiques, un indicateur de lésions hépatiques. Il s’agit d’un problème possible principalement pour les personnes qui prennent de très fortes doses de CBD.

N’oubliez pas que ces effets secondaires ne surviennent pas chez toutes les personnes qui utilisent du CBD et peuvent dépendre de divers facteurs, notamment de la dose de CBD et de la réaction individuelle du corps. Si vous envisagez d’essayer l’huile de CBD ou d’autres produits à base de CBD, il est important de faire vos recherches et d’en parler à un professionnel de la santé. Comme pour tout complément alimentaire, il est crucial de comprendre comment votre corps pourrait réagir et quels pourraient être les effets secondaires. Une utilisation responsable et éclairée est toujours la clé.

Rate this post

Laisser un commentaire